Paris Normandie du 25 mars 2019

 

 

 

La municipalité de Gonfreville-l’Orcher fait de la lutte contre les discriminations sa priorité. « Il est primordial de susciter le débat dans une période où l’obscurantisme et le rejet de l’autre gagnent du terrain », estime Alban Bruneau, le maire de la ville, qui consacre une semaine à ce combat chaque année.

Elle s’est achevée vendredi 22 mars par la présentation du spectacle « Né quelque part », du comédien Mathieu Barbances. Les classes de CM1 et de CM2 de la commune ont assisté à la représentation, accompagnées de leurs professeurs.

 

L’artiste a adapté une nouvelle de la revue J’aime lire, pour faire vivre à son public le périple d’un enfant syrien et de sa famille, fuyant la guerre à travers l’Europe. L’ukulélé et la contrebasse permettent d’aborder, avec beaucoup de délicatesse, des questions graves. Bruno Grammont, qui a organisé cette semaine pour la mairie, explique : « Pour nous, l’objectif est double. Il y a d’abord un impératif de prévention, mais aussi une volonté de faire réfléchir, dès le plus jeune âge ».

 

Les cuisines du monde

 

C’est pour cette raison qu’une importante préparation avait eu lieu en amont. Des livrets avaient été distribués aux enfants, accompagnés de la présentation d’une exposition de l’association Ya Foueï, qui sensibilise aux différentes formes de discriminations.

Après le spectacle, l’attention du visiteur était vite détournée par la bonne odeur de cuisine qui émanait d’une salle adjacente. L’association Le Souffle des mamans avait mobilisé une dizaine d’adhérentes pour préparer le repas de cette dernière journée de lutte contre les discriminations. Au menu, un tajine de poulet, et pour le dessert, une tarte à l’abricot et aux amandes. « L’association est issue d’un projet d’accompagnement de la mairie de Gonfreville. Quand il s’est arrêté, nous étions plusieurs à vouloir continuer à se rencontrer. C’est comme ça qu’est née l’idée », explique Nathalie Legout, présidente de l’association.

Un projet important qui s’attaque aux discriminations faites aux femmes est en préparation et devrait voir le jour à l’automne prochain. Le spectacle de Mathieu Barbances sera présenté à la salle Franklin du Havre le samedi 18 mai prochain.

 

Please reload