L'hiver sera chaud !

Climat... trop tard pour être pessimistes.

Théâtre de rue, comédie musicale et choeur battant !

Le dérèglement climatique… On en entend parler tous les jours… mais quoi faire ? Ça urg’…

Isolé·e à gamberger… On est bien un peu perdu… on flip’…

Ensemble… On est bien moins perdu… et la flip’ se transforme en niaque !

Alors on s’assoit, on écoute, on réfléchit, on propose, on s’oppose, on chante ensemble et on repart avec la volonté, remonté·e comme un coucou, de changer tout ça ! Chaud, chaud, chaud… L’hiver sera chaud !

 

Du pain sur la planche (bis)

Du vent dans les branches (bis)

Retroussons nos manches (bis)

Y’a du boulot

L'hiver sera chaud

"Ça semble toujours impossible, jusqu'à ce qu'on le fasse."

Nelson Mandela

Une création collective

 

Une grande partie du spectacle sera chantée ! Une vingtaine d’autrices et auteurs de la chanson se sont réunis pour écrire ensemble une douzaine de chansons qui nourrira le spectacle. A la méthode du cadavre exquis, l’une démarre un couplet et l’autre ajoute un refrain, puis encore une autre une musique et ainsi de suite jusqu’à la fin des temps…

 

Lors des résidences, le groupe d’artistes réunis sera différent à chaque fois, avec des personnalités différentes, propres à multiplier les propositions et enrichir la création.

L'Hiver sera chaud 06-11-22 _Marion Jongle (55)_edited.jpg

Travail scénique, musical et vocal.

Le public sera lui aussi sollicité pour aider à la construction de cette pièce.

À chaque fin de période de travail, une répétition publique sera proposée pour partager les esquisses, les questionnements, les trouvailles des artistes réuni·e·s les jours précédents, avec un temps d’échange à l’issue de

la présentation.

Extraits de 3 répétitions publiques avec par ordre d'arrivée :

Florence Barillot-Barikovky, AnneliSe Roche, Lorène Dubreuil,

Élodie Denis, Mathieu Barbances, Lily Luca, Reno Bistant,

Virginie Rodriguez,Alain des Têts de Piafs, Serge Balu, Clarschen,

Marie Petrolette, Clément Hesliere, Nour, Fanch, Arlette Desmots, Marion Maret, Denis Robert, Hélène Piris, Marie-Sophie Richard

et aussi Sabine Rosnay, Vanessa Sanchez et Ophélia Bard.

"Pour moi, seul le théâtre peut permettre d’explorer la gamme des passions correspondant aux enjeux politiques contemporains. Si les questions écologiques par leur ampleur, leur ubiquité, leur durée, sont au sens propre irreprésentables, alors c’est aux œuvres d’art d’essayer de les présenter à nouveau aux sens."

Bruno Latour, sociologue, anthropologue et philosophe

Présentation

 

Comment ?

Une agora antique, l’amphi d’une université populaire, une place publique, un arbre à palabres… Pour ce spectacle, le public et les artistes, dans le même espace, côte à côte, dialoguent et s’entremêlent. Les artistes, au milieu et autour du public, solliciteront, à toutes occasions, spectatrices et spectateurs pour les faire chanter, les sonder, leur proposer d’écrire des vers, les faire venir sur scène…

 

Quoi ?

Du théâtre de rue. Une comédie musicale. Une conférence gesticulée. Un tour de chant. Du stand-up. Du slam. Un cabaret… Un peu tout ça à la fois et alternativement…

De l’énergie, de l’humour, du spectaculaire, de l’indignation, du sérieux, des surprises, du jeu, de l’espoir, des questions, des réponses… Un peu tout ça à la fois et alternativement…

Avec comme matière : des chansons écrites pour le spectacle, des scènes puisées un peu partout : des livres scientifiques, des BD, un extrait du dernier Rapport du GIEC, une prise de parole de Greta Thunberg, une revue de presse...

 

les autrices auteurs 3.jpg

Par qui ?

7 artistes seront sur scène pour chanter, jouer, danser, haranguer, chahuter, improviser… seul Mathieu Barbances sera toujours de la partie, pour les autres ce sera à chaque fois une surprise... L’hiver sera chaud ! est créé par un collectif de plus de 40 artistes. En fonction des disponibilités des un·es et des autres la distribution sera à chaque fois différente...

 

Où ?

Ce spectacle se jouera dans la rue, une cour, un parc, un jardin, une salle sans gradins, ainsi que dans des lycées.

Calendrier de la création

 

- 14 et 15 octobre à Nogent-le-Rotrou et Chartres (28)

Répétition publique le 15 octobre, Lycée La saussay

 

- du 2 au 7 novembre à Nogent-le-Rotrou (28)

Résidence et répétition publique salle Simone

 

- 19 au 22 janvier - Résidence – Le Cercle Laïc – Dreux (28)

 

- 21 janvier – Répétition publique – La Passerelle – Vernouillet (28)

 

- 23 janvier – Répétition publique – Lycée Branly – Dreux (28)

 

- 9 au 11 février – Résidence et répétition publique – Maison du Parc Régional du Perche – Courboyer (61)

 

- 22 au 26 février – Résidence et répétition publique – Le FAC – Chartres (28)

 

- 27 février – Répétition publique – Lycée Fulbert – Chartres (28)

Informations pratiques

Spectacle d’environ 1h15, tout public. Jauge autour de 150 personnes.

 

MOINS DE BIENS PLUS DE LIENS !

En adéquation avec ce souhait proclamé dans les mouvements pour le climat, cette création s’appuie principalement sur de la matière humaine et non matérielle.

7 personnes sur scène. Pas de décors. Des accessoires et instruments de musique.

Espace. Scène + public : au minimum 10m x 10m

Pas de sonorisation. Spectacle en acoustique pour garder une relation directe avec le public. Pour l’extérieur, choisir un espace calme (petite place, parc, jardin…).

Pas de lumière. Pour l’extérieur, en journée, le soleil sera parfait. En soirée et en intérieur, un plein feu suffira (ou l’éclairage de la salle)

 

UN SPECTACLE AUSSI POUR LES LYCÉES !

Pendant toute la période de création et bien sûr après, le spectacle a toute sa place dans les lycées, dans une salle audio-visuelle, un réfectoire ou un gymnase par exemple, pour des représentations devant 3 ou 4 classes.

Ateliers d’écriture dans les classes. Avant les séances, l’équipe artistique propose de venir dans les classes pour écrire ensemble, avec les élèves, des textes qui

seront utilisés pendant la représentation : couplets de chansons,

argumentaires sur des sujets abordés…

 

JE SUIS ENSEIGNANT·E ET JE SOUHAITE ORGANISER

UNE REPRÉSENTATION DANS MON ÉTABLISSEMENT

Le spectacle L'Hiver sera chaud ! est finançable par

le PASS' CULTURE.

1/ Prendre contact pour définir les dates et les éventuels ateliers.

2/ L'asso Tout Contre, via la Fédération des Œuvres Laïque

d’Eure-et-Loir, établit un devis qui est mis en ligne sur l’application Adage.

3/ Le chef d'établissement ou le gestionnaire valide en ligne.

Le paiement se fait directement, sans que l’établissement n’ait rien à avancer.

planete en danger.png
L'équipe de la résidence du 2 au 7 novembre 2022, salle Simone Signoret de Nogent-le-Rotrou (28)
L'équipe de la résidence du 2 au 7 novembre 2022, salle Simone Signoret de Nogent-le-Rotrou (28)

press to zoom
@Marion Guérard
@Marion Guérard

press to zoom
Résidence du 7 juillet 2022, Maison Partagée de Nogent-le-Rotrou
Résidence du 7 juillet 2022, Maison Partagée de Nogent-le-Rotrou

press to zoom
L'équipe de la résidence du 2 au 7 novembre 2022, salle Simone Signoret de Nogent-le-Rotrou (28)
L'équipe de la résidence du 2 au 7 novembre 2022, salle Simone Signoret de Nogent-le-Rotrou (28)

press to zoom
1/8
Affiche HSC OK.jpg

Pour cette création, L’Asso Tout Contre reçoit le soutien financier du Département d’Eure-et-Loir, de la Région Centre-Val-de-Loire et du Parc Naturel Régional du Perche. Elle à été admise à l’AAP Été Culturel 2022 et reçois le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) au titre des projets innovants en 2022. Elle est soutenue aussi par Les Bains-Douches, la Ligue de l’enseignement d’Eure-et-Loir, Le Carroi à Menetou-Salon (18), la Ressourcerie Récup & Co et La Maison Partagée de Nogent-le-Rotrou.

logo.png